La Gantoise à la rescousse

La Gantoise accueille Genk dimanche pour le compte de la 18eme journée dans une rencontre qui a une certaine valeur symbolique pour les deux équipes. Pour Gand, c’est l’occasion de se venger d’un adversaire qui lui a chipé la dernière place en PO1 la saison dernière, et cela d’un tout petit point.

Le club limbourgeois, de son côté, a accueilli les Buffalos seulement quelques jours après avoir engagé Alec McLeish au mois d’août. À l’époque, Genk était 14eme, et ne comptait que 3 points sur 12, alors que La Gantoise était deuxième avec 10 points.

La renaissance Limbourgeoise

La suite on la connait par cœur : une rencontre virevoltante, les deux buts d’avance du Racing rapidement effacés par la résurgence Gantoise – y compris la prouesse de Milicevic sur coup-franc – et le but de la victoire d’Okriashvili.

Il aura pourtant fallu plus de deux mois pour que Genk recolle avec les avant-postes. C’est seulement après une série invraisemblable de sept nuls en dix matches (dont quatre nuls sous la houlette de McLeish) que les limbourgeois ont tourné la page : quatre victoires en six matches, synonyme de sixième place, à seulement quatre longueurs du sommet.

Genk a surtout retrouvé un jeu plus tranchant, à l’image des onze buts inscrits sur les sept dernières journées. Les Limbourgeois ont également appris à gagner même sans le mériter, à l’instar du hold-up de Bruges, où Hervé Kage a trouvé la tête decisive de M’Boyo à la 84eme minute pour empocher le wagon.

Les Buffalos doivent sortir la tête de l’eau

Alors que Genk semble finalement capable de passer à la vitesse supérieure, on ne peut pas en dire autant pour la Gantoise : après avoir prolongé sa série de matches (9) à domicile sans victoires sur les Mauves, elle n’a pas pu profiter du Topper pour recoller avec le sommet.

Toutefois les Buffalos restent l’une des meilleurs équipes du championnat, et ont toujours de quoi enthousiasmer les passionnés de paris sportifs, à partir du trio composé de Raman, Depoitre et Milicevic, auteur de 18 buts en Jupiler League. Cette rencontre reste une occasion à ne pas manquer pour les hommes de Vanhaezebrouck, qui devront faire face au Standard et à Courtrai après le déplacement – plutôt abordable- à Malines.

Vivez ce choc de la Jupiler Pro League sur unibet.be !

De l’autre côté, le talent de Buffel, Kage, Schrijvers, M’Boyo, Gerkens et un Sekou Cisse en pleine renaissance offre énormément d’opportunités aux fans des paris sportifs, et surtout ceux du marché de l’over/ under. On pourrait bien dire la même chose de Laszlo Köteles, dont les superbes parades ne suffisent pas à excuser les casseroles vues contre le Standard et Zulte-Waregem.

Un match enthousiasmant nous attend dimanche. C’est certainement ce que Luc de Vos aurait aimé : en honneur de l’ancien chanteur des Gorki (ainsi que supporteur acharné des Buffalos) disparu la semaine dernière, les équipes se réuniront dans le rond central pour chanter « Mia » une dernière fois. Un spectacle émouvant auquel le public participera volontiers.

, ,

No comments yet.

Leave a Reply

Powered by WordPress. Designed by Studio Negativo